Déclaration de candidature

, par Marc Leopold

Marc LeopoldLa liste que je présente à vos suffrages sous le nom Bouvignies avec vous est décidée à conduire un véritable renouvellement de la vie municipale.

C’est l’avenir de notre village qui est en jeu, le maintien et le développement de sa population dans un cadre de vie dynamique et attractif.

Nous nous engageons à :

Développer la vie démocratique

  • Assurer une information complète et régulière sur tous les projets que conduira l’équipe municipale. Une information non seulement écrite mais aussi orale lors de réunions publiques où chacun aura la possibilité de poser des questions et de donner son point de vue
  • Réaliser des consultations des habitants pour mieux connaître leurs besoins et leurs souhaits.
  • Organiser la participation citoyenne pour permettre à ceux qui le souhaitent de s’engager dans des projets portés par la municipalité et au premier chef les associations si actives dans notre commune.

Engager une coopération intercommunale active

Les 1500 habitants de Bouvignies ne pèseront guère dans la grande communauté de communes Pévèle-Carembault qui vient de voir le jour qu’en compensant leur petit nombre par un engagement résolu et actif de ses représentants ; en défendant des intérêts communs avec les communes environnantes ; en étant présents et actifs dans les instances de concertation intercommunales.

Développer notre village

Accueillir de nouveaux habitants c’est garantir le rajeunissement de la commune, éviter la fermeture de classes, viabiliser des services de proximité. Encore faut-il prendre l’initiative de recréer des services qui peu à peu ont tous disparus ou n’ont jamais vu le jour : commerces de proximité, équipements de loisirs, école de musique, médecin, transports adaptés ... Qui s’en est soucié jusqu’à présent ? Vivre au village ce n’est pas être ermite au désert.

Organiser la solidarité

Beaucoup de nos concitoyens sont dans des situations précaires. Les exemples ne manquent pas de personnes âgées isolées ayant des difficultés de déplacement, de personnes logées dans des conditions insalubres voire scandaleuses, de personnes sortant d’hospitalisation et ne bénéficiant d’aucune aide. Il y a un envers du décor à Bouvignies.

Rien n’est fait aujourd’hui ni par la municipalité, ni par le CCAS dont l’action et le budget sont d’ailleurs inconnus.

Gérer avec rigueur

La municipalité actuelle ne communique pas le détail de ses comptes comme la loi l’y oblige. Il est donc difficile de connaître les moyens disponibles, l’endettement, l’état d’avancement des projets engagés.

Mon équipe et moi-même savons cependant que les moyens sont limités et que l’heure n’est pas à l’augmentation des impôts. Il y a d’autre part des obligations légales ou règlementaires auxquelles il faudra répondre : assainissement, accessibilité des espaces publics aux personnes à mobilité réduite ou souffrant de handicaps.

Beaucoup cependant peut être réalisé grâce à l’engagement des élus et au bénévolat. Le recours aux subventions devra être systématisé et les ressources de la Communauté de Communes mobilisées autant qu’il sera possible. L’argent public sera géré avec le maximum d’efficacité, sans copinage ni études inutiles.

Pour concrétiser mes engagements et ceux de mon équipe je serai signataire au nom de ma liste de la charte ANTICOR. « Les engagements de cette charte ont valeur de contrat de mandat pour les parties signataires ». « L’association ANTICOR pourra agir en justice en cas de violation de ces engagements. »
Le texte de la charte est disponible sur le site www.anticor.org.

Marc LEOPOLD