Elections municipales de 2014 : ce que la loi change

, par Marc Leopold

Passage au scrutin de liste, parité femme-homme, désignation du représentant auprès de la Communauté de communes Pévèle-Carembault... les élections municipales de 2014 différent sensiblement des précédentes à Bouvignies.

De nouvelles règles pour les communes de plus de 1000 habitants

Les électeurs habitués à voter à Bouvignies avaient contracté l’habitude de recomposer à leur guise la liste des conseillers municipaux qu’ils souhaitaient voir siéger. Ils pouvaient pratiquer le panachage.

Désormais, cette possibilité n’existe plus que dans les communes de moins de 1000 habitants et avec sa population officielle de 1530 habitants, Bouvignies adopte le scrutin de liste avec proportionnelle.

En clair, cela signifie que pour qu’un bulletin de vote soit comptabilisé, il faudra qu’il ne comporte aucune rature, aucun ajout, aucun signe distinctif.

Les électeurs auront le choix entre les listes en présence et devront utiliser, sans les modifier, les bulletins de vote mis à leur disposition par les candidats.

Ces bulletins de vote présenteront côte à côte deux listes : celle des candidats au Conseil municipal et celle des candidats au Conseil communautaire. Les deux listes devront respecter la parité entre femmes et hommes en alternant des candidats de chacun des deux sexes. La liste des candidats au Conseil communautaire sera obligatoirement extraite de celle des conseillers municipaux, dans le même ordre.

A Bouvignies, le Conseil municipal comptera dix-neuf sièges et la commune aura un unique représentant auprès de la Communauté de communes Pévèle-Carembault, assisté d’un suppléant qui ne siègera que pour le remplacer.

Un seul tour si deux listes en compétition

Si seules deux listes se présentent aux suffrages des électeurs, il est plus que probable que l’une obtienne plus de 50 % des voix et emporte l’élection dès le premier tour.

Dans ce cas, dès le soir du 23 mars 2014, la composition du Conseil municipal sera connue : la liste avec plus de 50% des votes obtiendra 10 sièges auxquels s’ajoutera une part proportionnelle des 9 sièges restant. Le plus probable est une répartition 15/4 entre le vainqueur et le second

Les sièges seront pourvus en respectant l’ordre des listes figurant sur les bulletins de vote.

Un conseil municipal renouvelé et intégrant l’opposition

La parité imposée verra davantage de femmes siéger dans notre Conseil municipal. Et la part de proportionnelle, si elle n’enlève pas à l’équipe qui remporte l’élection le bénéfice d’une majorité large, assure aussi l’ensemble des électeurs que les premiers de chaque liste auront demain à travailler ensemble pour le bien de la collectivité.