Fin de partie ?

, par Marc Leopold

19 votes

978 électeurs se sont déplacés au bureau de vote pour élire le nouveau conseil municipal et désigner le représentant de Bouvignies à la communauté de communes Pévèle-Carembault.

941 ont glissé dans l’urne un bulletin de vote valide.

576 ont choisi la liste Bien vivre à Bouvignies
365 ont choisi notre proposition, Bouvignies avec vous

38,79 % des votants nous ont choisi.
Contre 61,21 % pour l’équipe sortante.

Nous aurons donc 3 élus au Conseil municipal qui siègeront avec les 16 élus de Bien vivre à Bouvignies.

Et la commune de Bouvignies sera représentée au Conseil communautaire en la personne de M. Frédéric Pradalier.


Je tiens à remercier chaleureusement les 365 personnes qui ont voté pour nous et qui ont manifesté leur soutien à notre équipe, à nos propositions, à notre manière d’envisager la vie de la commune différemment.

Je remercie toutes les Bouvigniennes et tous les Bouvigniens qui nous ont ouvert leur porte pendant la campagne et qui, quel que soit le choix qu’ils ont ensuite exprimé, ont de bon cœur discuté avec nous, évoqué leurs attentes, leurs besoins, parlé de l’histoire du village, dépeint son quotidien ou envisagé son devenir.

J’adresse également mes remerciements à tous les internautes qui ont posté des commentaires sur ce blog, esquissant le début d’un débat que j’appelle de mes vœux.

Enfin je félicite pour leur engagement mes colistiers qui, dans un esprit d’ouverture, animés par l’envie de plus de dialogue et de plus de dynamisme au service de la collectivité, ont brillamment défendu la démocratie et ont tenu à proposer une alternative à leurs concitoyens.

Le choix de Bouvignies est clair. Ce village est satisfait de la manière dont il est actuellement administré.

J’en prends acte. Et retourne à mes affaires privées, comme beaucoup d’entre nous.

Nous sommes, moi, Claudine Rime et François Corion, élus conseillers municipaux, pour les six ans à venir. D’opposition, a priori. .

Je souhaite que, loin des outrances qui ont émaillé hier soir le discours du maire sortant, notre futur maire et ses adjoints sachent discerner les compétences et la capacité de travail que nous sommes disposés à leur apporter dans la concrétisation des projets qu’ils ont proposés pour Bouvignies.

Je souhaite que ce futur maire fasse fi des réserves que nous avons exprimées durant la campagne et nous démontre qu’elles n’étaient pas fondées.

Je souhaite que demain votre Conseil municipal au travail n’ait d’autre préoccupation que l’intérêt de votre commune.