Pluies abondantes et leurs répercussions.

1 vote

Bouvignies a connu mi-janvier 2016 d’abondantes précipitations favorisant l’état des lieux des fossés, cours d’eau et courants qui drainent notre commune, dotés chacun d’une législation particulière pour leur entretien, les fossés dépendant eux de la commune.

JPEG - 901.5 ko
Courant du Pont du Houblon

Ils font certes l’objet de curages, mais nous ignorons toujours le métrage curé annuel, ce qui serait intéressant.

JPEG - 1.1 Mo
Courant du Pont du Houblon rue Bermerie.

Si beaucoup de Bouvigniens ont fait buser leurs fossés, cette démarche n’est pas générale, certains préférant laisser à l’eau sa libre circulation, d’autant que dans un fossé curé le volume d’eau est beaucoup plus important que dans une canalisation, s’inscrivant dans un plus grand respect de la biodiversité (grenouilles, libellules, .. bref faune et flore).

JPEG - 578.2 ko
Champ inondé

A noter que ce quadrillage des champs par les fossés est l’œuvre de moines de l’Abbaye de Marchiennes qui, des siècles durant, ont assaini ces lieux fort marécageux.

JPEG - 1.1 Mo
La fosse à Préaux

Dommage que certains points restent toujours dans un état critique, comme la fosse à Préaux, derrière la nouvelle construction de la cantine-garderie. Cet endroit, servant longtemps de libre dépotoir sans aucune intervention de la majorité en place, regorge de déchets imputrescibles qui continuent à se déverser dans le fossé voisin, gênant l’écoulement des eaux et entraînant au passage de multiples bouts de plastique et autres ... une pollution hélas bien traçable !!