Réponse de M. Pradalier à notre demande de salle

, par Marc Leopold

0 vote

A la suite du refus par M. Jacques Delrue de nous accorder une salle pour tenir une réunion publique (refus motivé alors par l’absence de demande comparable de la part de la liste de M. Frédéric Pradalier), nous avons écrit à M. Pradalier pour lui demander de favoriser le débat démocratique et de nous permettre de tenir cette réunion dans une salle communale en organisant sa propre réunion publique ou en acceptant de participer avec nous à un débat contradictoire.

Je viens de recevoir sa réponse [1] que nous publions ci-dessous (document PDF).

PDF - 358.2 ko
Réponse de M. Pradalier
PDF - 358,2 ko
JPEG - 38.3 ko
Enveloppe portant cachet du 15 mars

Vous pouvez y lire, sans plus d’arguments, cette affirmation :
Nous ne souhaitons pas de réunion publique ni de débat contradictoire.

Le maire sortant nous a fait la démonstration, pendant plus de deux mandats, de son aversion pour le dialogue et la concertation.

Il est manifeste que son héritier désigné [2] a bien l’intention d’inscrire dans cet état d’esprit bien peu démocratique les années à venir.

Nous savons que les habitants de Bouvignies n’accepteront pas d’être encore, demain, administrés par des élus qui pensent n’avoir aucun compte à rendre.

Nous savons que le 23 mars ils choisiront Bouvignies avec vous pour que renaissent l’envie, l’échange, la vie dans notre village.

Notes

[1Aucune date ne figure sur ce courrier reçu ce 17 mars grâce aux bons soins de la Poste. L’enveloppe porte un cachet en date du 15 mars. La réponse à mon courrier du 5 mars aura donc été postée après la tenue, annoncée sur tous nos supports, de notre réunion du 14 mars.

[2Désigné par la petite équipe qui siège actuellement au Conseil municipal, pas encore par les électeurs !