Travaux de l’Eglise.

, par Claudine Rime, François Corion, Marie-Jeanne Rzepecki

Quels sont-ils ?
Comment seront-ils financés ?

Ces travaux concernent la peinture à l’intérieur de l’église et la rénovation de 2 vitraux
— > rénovation des vitraux = 17.676,40 euros HT
— > peintures = 51.451,20 euros HT
Soit un total de 69.127,60 euros HT

Des demandes de subvention auprès du Conseil départemental et de la Fondation du Patrimoine ont été déposés, le taux de subvention est à 70%
Cette décision a été prise à l’unanimité lors du Conseil Municipal du 26 Août 2015 et a refait l’objet d’une seconde présentation le 9 Novembre 2015 !! Plus complète sans doute que la première !
Nous avions déjà eu l’occasion de souligner la présence de nombreuses traces d’humidité à l’intérieur du bâtiment et l’état déplorable de certains vitraux, mis à mal en plus par des tôles très dégradées, servant de nichoirs aux pigeons (cf article du 4 avril 2014 )

L’occasion nous a été ainsi donnée de questionner Monsieur Pradalier sur un éventuel financement participatif comme dans certaines communes avoisinantes. Financement participatif qui sera sollicité après avoir obtenu les dites subventions, octroyées dans le cadre de la politique départementale d’aide à la restauration et à la mise en valeur du patrimoine non protégé au titre des monuments historiques dit « patrimoine remarquable ».

Soulignons que l’édifice ne dépose pas de la qualification « patrimoine protégé » ayant perdu sa flèche, la plus haute de la Pévèle, lors d’une rénovation de toiture dans les années 70 (avec toutes les conséquences financières que cela a entrainé pour le monument et le contribuable bouvignien).