Vers une restauration du monument aux Morts ?

, par Claudine Rime, François Corion, Marie-Jeanne Rzepecki

Dans un précédent article du 7 novembre 2014 -il y a donc 4 ans- nous suggérions la remise en état du Monument aux Morts de notre village.

Les intempéries, les années, semblent vouloir effacer les noms de ceux qui ont sacrifié leur jeunesse dans des terres lointaines lors de combats dramatiques.
La commémoration du centenaire de la première guerre mondiale semblait particulièrement appropriée à ce type de restauration, comme cela s’est fait dans de nombreuses communes.

A Bouvignies, alors que bientôt sera célébré le centenaire de l’armistice de 1918, aucune rénovation à la hauteur de l’événement n’a été entreprise.
Les employés communaux se voient à nouveau dans l’obligation de travailler dans l’urgence, avec mission de restaurer les lettres rongées par le temps et dans notre cas par l’oubli de certains, tâche peu aisée.

Entretenir le devoir de mémoire nécessite aussi de veiller à l’état de ces monuments.
Le simple dépôt de gerbe ne suffit pas.